orage_gif

L'Orage
Jacques Mercier
Onlit Éditions

 
L'Orage se lit tout doucement avec des mots qui coulent comme l'eau. Une ode aux souvenirs d'une vie qui avance jusqu'à la vieillesse.

On assiste à une réflexion d'un homme âgé sur sa vie tout en classant ses livres "papiers" vers le monde numérique. Des confidences au moment des lectures nous sont confiées pendant le processus de ce déplacement virtuel. Comme trame de fond, l'écriture d'un roman.

L'auteur m'a ému plusieurs fois par sa capacité de décrire la fragilité et la sensibilité qu'amène la vieillesse, des détails exprimés si finement que l'on arrive presque à sentir les désagréments physiques. Il a su bien expliquer l'importance de trier, choisir et jeter le superflu dans nos vies.

J'ai surtout été captivé par le ton, le rythme lent du livre plutôt que par "l'intrigue" d'un roman à réaliser à travers l'histoire. Je n'ai pas bien compris l'importance d'ajouter un personnage fictif d'où ma petite déception pour la fin qui m'a laissé sur mon appétit. Finalement, n'est-ce pas ce que produit en nous le passage d'un orage ?

Je retiens le talent d'écriture de M. Mercier, sa poésie, sa douceur, sa tendresse et nos questionnements en tant qu'humain.

Téléchargé sur