cholera

 

Peste & Choléra
Patrick Deville
Seuil

Un roman biographique comme je les aime. De plus, sur un personnage fascinant qui m'était totalement inconnu.

L'auteur nous fait découvrir le chercheur et savant Suisse qui a trouvé le bacille de la peste. Son nom : Alexandre Yersin. Disciple de Louis Pasteur, il isole le microbe de la peste à Hong Kong lors de l'épidémie de 1894.

Alexandre Yersin est plus qu'un chercheur en blouse blanche, il est un explorateur sur terre et sur mer qui fuit les honneurs et la politique. Il défriche des terres inconnues en Indochine française, expérimente l'agriculture et la botanique sur ses terres au Vietnam, pré-inventeur du coca-cola et découvreur de la gomme du latex qu'il fournit à un certain "Michelin".  Grand voyageur entre Paris, la Chine, l'Afghanistan, l'Allemagne...pour des missions scientifiques mais, aussi pour assouvir son insatiable besoin de faire avancer les choses par la technologie et l'expérimentation. C'est un maniaque de la précision.

Le livre se lit comme un roman même si l'auteur s'est basé sur des archives de l'Institut Pasteur, à Paris. Le tout est bien structuré afin que la vie de Yersin, cet homme extraordinaire soit relatée d'une écriture simple, facile à s'y retrouver. Tout un exploit car, le héros scientifique était un homme à multiples vies et passions. Deville, l'auteur, a réussi à rendre vivant sous nos yeux, son personnage principal tout en parlant de lui à la troisième personne. De plus, nous apprenons beaucoup de choses sur l'histoire du début du XX° siècle, entre autre sur l'époque doré des scientifiques avec l'évènement des vaccinations amorcé par Louis Pasteur et du rayonnement des possibilités de découvertes et guérison partout dans le monde.

J'ai été captivé du début à la fin par ce beau roman. Curieuse de nature, j'ai été servie. Ce que  je vous ai relaté sur Yersin ne sont que quelques épisodes parmi tant d'autres sur sa vie que je vous laisse découvrir. J'ai été touchée également par la personnalité d'Alexandre Yersin que Deville nous a transmise soit un homme hors du commun , méprisant la gloire et ses artifices, un grand original, authentique et libre.

Merci à l'auteur de lui avoir rendu ses lettres de noblesse qu'il méritait.

-----------------------------------------------------------------------------------------------

Lecture pour:

club

 

 Cet article s'inscrit pour le challenge Dragon 2012 organisé par Catherine. Pour y participer vous aussi cliquez sur le logo:

 

Dragon2012feu