Première lecture pour le Club des lecteurs numériques

couverture_m

Les Quatre saisons de Monsieur Wu
Jacques Pimpaneau
Editions Philippe Picquier

Je ressors de cette lecture éblouie et ayant le goût de relire souvent mes petites annotations gardées en mémoire.

Tout d'abord, le premier plaisir a été de parcourir ce livre sans jamais deviner la suite des choses ou la structure du texte. C'est que M. Wu se raconte différemment d'un journal ou d'un roman. Dès l'épilogue, l'auteur nous avise que M. Wu a peut-être existé ou non. Habile manoeuvre pour se laisser prendre par la narration comme si le personnage lui-même nous racontait sa vie. Si comme moi, vous avez adoré Les Confessions de Jean-Jacques Rousseau, vous vous délecterez page après page du style littéraire de cet auteur. Comme Rousseau, le personnage de M. Wu analyse ses sentiments et expériences avec un regard profond fuyant la superficialité.

Tout se passe en Chine, au XVle siècle. De sa difficile enfance racontée dans le chapitre " Hiver", de sa renaissance racontée dans le chapitre " Printemps", de ses merveilleuses rencontres lors de ses ascensions  en montagnes où il côtoie des moines bouddhistes et adeptes du Tao, pour se terminer à "L'Automne " où il entame sereinement sa vieillesse. Un parcours toujours détaillé avec philosophie et regard objectif sur ses expériences.

M. Wu est entouré tout au long de sa vie de vieux livres chinois, de poésie, de théâtre, de penseurs. Il confronte les idées reçues et est sensible à l'injustice sociale créé par l'organisation hiérarchique  des pensées de Confusius.

Ce livre fera partie de mes livres de chevet bien classé dans ma bibliothèque numérique. C'est un livre sur la Vie, toujours inspirant pour tous ceux qui cherchent l'équilibre.

A télécharger sur   logo_trans

------------------------------------------------

A noter : Cet article s'inscrit pour le challenge Dragon 2012 organisé par Catherine. Pour y participer vous aussi cliquez sur le logo:

 

Dragon2012feu